Recherche

Accueil

Coronavirus Coronavirus plus #yourdocsvoice Coronavirus: jede/r für alle!
chacun/e pour tous!
ciascuno per tutti!
Slide 1 Pilotages des admissions plus Mitgliederumfrage Sondages auprès des membres plus Image: Robert Kneschke/Adobe Stock Durée de travail
dans les hôpitaux:
la misère persiste

Votre association suisse des médecins-assistant(e)s
et chef(fe)s de clinique

Services et support

Mauvaises nouvelles pour MEDIfuture

Début novembre au stade du Wankdorf à Berne: c’est ainsi qu’était prévu le très populaire congrès de carrière MEDIfuture de cette année. Mais hélas, la crise du coronavirus entrave nos plans et ceux de MEDISERVICE VSAO-ASMAC. Compte tenu de la situation qui reste incertaine et qui le demeurera probablement encore plus longtemps, c’est le cœur lourd que nous avons décidé d’annuler la manifestation. Du moins dans sa forme initialement prévue; nous examinons des alternatives. (Image: asmac)

Politique

Qualité insuffisante

Non, pas comme ça: nous ne pouvons pas soutenir toutes les parties des propositions du Conseil fédéral pour renforcer la qualité et l’économicité dans le domaine de la santé. En effet, les modifications prévues dans les ordonnances sont lacunaires et laissent trop de questions importantes ouvertes. Les conséquences pour nos membres restent également floues – risquent-ils par exemple d’être confrontés à (encore) plus de bureaucratie? (Image: chokniti/Adobe Stock)

Formation médicale postgraduée

Les projets pilotes sont sur la bonne voie

Comment décharge-t-on les jeunes médecins du travail administratif? Nous ne posons pas seulement la question, mais cherchons aussi des réponses avec la campagne «Plus de médecine et moins de bureaucratie!». Pour ce faire, deux projets pilotes sont actuellement en cours à l’hôpital cantonal d’Aarau et à la clinique psychiatrique de Marsens FR. Notre approche: les établissements concernés déterminent les problèmes qu’ils considèrent comme importants et les solutions qu’ils considèrent comme justes – et les mettent ensuite en œuvre. (Image: asmac)

Conditions de travail

Le corona et le droit

La pandémie de corona soulève de nombreuses questions dans les hôpitaux concernant le droit du personnel. C’est pourquoi nous publions aujourd’hui des recommandations sur des sujets importants comme la durée maximale de travail, la réduction de l’horaire de travail et la formation postgraduée. Celles-ci ont été établies en collaboration avec l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et l’association des hôpitaux H+. (Image: Proxima Studio/Adobe Stock)

Médias/Publications

Le virus et l’apprentissage

Quelles sont les répercussions de la pandémie de corona sur la formation médicale postgraduée? En substance: négatives! C’est ce qui ressort des résultats de notre dernier sondage du Feedback-Pool réalisé parmi des membres de l’asmac. Ainsi, pour près de la moitié des participants, l’offre de formation postgraduée a été entièrement supprimée après la mi-mars. Par la suite, la situation s’est un peu améliorée, mais n’a pas fondamentalement changé. Rien d’étonnant donc que les médecins concernés soient mécontents. (Image: rh2010/Adobe Stock)

Politique

Halte à la course permanente!

C’est pénible, mais il n’y a pas moyen de faire autrement. Comme notre sondage auprès des membres montre que la loi sur le travail continue d’être violée à large échelle, nous avons déposé une motion au Conseil national. Nous y exigeons davantage de contrôles et des sanctions plus sévères. Il y a au moins de bonnes nouvelles de la part du Conseil fédéral: il partage notre avis concernant le traitement des heures négatives dans les hôpitaux en conséquence de la crise du coronavirus. (Image: LIGHTFIELD STUDIOS/Adobe Stock)

Conditions de travail

Examen en médecine humaine: le chaos?

L’ombre de la crise du coronavirus plane aussi sur les examens finaux en médecine humaine. Après avoir réussi les examens écrits, les candidates et candidats sont tenus d’effectuer un stage de six semaines – une décision qui a des répercussions énormes sur la formation médicale postgraduée dans les hôpitaux. L’asmac, la swimsa et l’ISFM mettent le doigt sur les points sensibles et exigent de participer aux discussions. (Image: auremar/Adobe Stock)

Politique

L’aboutissement

Enfin! Après de coriaces discussions, le Conseil national et le Conseil des Etats sont parvenus à s’entendre sur la nouvelle réglementation du pilotage des admissions. Le Parlement a répondu à nos exigences de trois ans de formation postgraduée dans la discipline demandée pour l’admission et d’une compétence linguistique élevée. Les dispositions concernant les nombres maximaux fixés par les cantons sont globalement acceptables, étant donné que le droit de recours des caisses-maladie a été supprimé. (Image: asmac)

Politique

La campagne commence

Fin septembre, le peuple suisse votera sur un congé paternité de deux semaines. Ce projet adopté par le Parlement est un contre-projet à l’initiative populaire «Pour un congé paternité raisonnable – en faveur de toute la famille» qui a entre-temps été retirée. Celle-ci exigeait quatre semaines de congé. L’asmac s’engage conjointement avec le comité «Le congé paternité maintenant!» pour un oui dans les urnes. (Image: màd)

Conditions de travail

A propos des heures négatives

La pandémie de coronavirus a en partie engendré des heures négatives pour le personnel de la santé. Conjointement avec l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI), nous luttons pour que celles-ci ne soient pas portées à la charge des personnes concernées – par exemple par de la récupération des heures de travail. C’est pourquoi tous les hôpitaux de Suisse reçoivent aujourd’hui un courrier de notre part. (Image: Krakenimages.com/Adobe Stock)

Politique

Pour plus de médecins

Pour nous, une chose est sûre: après la crise ne doit pas être comme avant la crise. Nous ne tirons donc pas seulement nos conclusions de la pandémie de coronavirus, mais les transformons aussi en revendications. Par exemple sur l’importance cruciale de disposer d’effectifs en personnel suffisants dans le système de santé. Dans une motion déposée au Conseil national, le vice-président de l’asmac demande que l’on forme plus de médecins en Suisse. (Image: màd)

Services et support

MEDIfuture 2020

Dès à présent, vous pouvez vous inscrire pour la prochaine édition de notre congrès de carrière très populaire. Il se déroulera le 7 novembre, à nouveau au Stade de Suisse à Berne. Quelques moments forts du programme sont déjà connus, notamment une table ronde sur le thème «Mon premier poste de travail» et le compte-rendu d’une femme médecin sur les expériences acquises lors d’une expédition en Chine. Et comme toujours, il y aura un concours – doté d’un prix d’une valeur de 4000 francs (Image: asmac).

Médias/Publications

Le virus et l’apprentissage

La formation médicale postgraduée a aussi souffert de la pandémie de coronavirus. A-t-elle vraiment eu lieu dans les hôpitaux au cours des dernières semaines? Et si oui: dans sa forme habituelle ou de manière totalement différente? Comment la communication y relative s’est-elle déroulée? Une fois de plus, nous voulons le savoir en détail et lançons donc aujourd’hui un nouveau sondage du Feedback-Pool. Nous publierons les résultats en juin. (Image: rh2010/Adobe Stock)

Médias/Publications

Durée de travail: chiffres inquiétants

Notre récent sondage sur la situation de travail des membres de l’asmac a une nouvelle fois révélé des faits préoccupants. Ainsi, 62 pourcents des participants sont toujours encore dans l’illégalité en ce qui concerne la durée de travail. Environ une personne sur deux travaille en moyenne hebdomadaire plus que les 50 heures autorisées par la loi. Calculé sur un plein temps, cela représente encore en moyenne près de 56 heures. Mais: les heures ne sont même pas toutes saisies. (Image: Robert Kneschke/Adobe Stock)

Conditions de travail

Coronavirus: et les conséquences …?

La pandémie de coronavirus met le personnel médical face à beaucoup de défis. Parmi ceux-ci figurent les conséquences pour la santé des médecins et du personnel infirmier. L’hôpital universitaire de Zurich a maintenant lancé la deuxième partie de son étude sur ce sujet. Ses résultats peuvent aussi nous servir. Nous nous réjouissons donc si vous y participez (à nouveau)! (Image: artegorov3@gmail/Adobe Stock)

A propos de nous

Happy Birthday, asmac!

L’asmac fête son anniversaire – et vous (s’)offre une vidéo pour ses 75 ans. La présidente Anja Zyska, avec ses vice-présidents Angelo Barrile et Patrizia Kündig, vous emmène sur les lieux importants de l’histoire et du présent de l’association. Car depuis sa fondation jusqu’à ce jour, un thème traverse toute son histoire comme un fil rouge … lequel? Regardez vous-même! (Image: asmac)

A propos de nous

Nous sommes joignables …

… et ceci aussi à nouveau par téléphone! Notre numéro principal (+41 31 350 44 88), qui n’était pas desservi ces dernières semaines en raison de la pandémie de coronavirus, est à nouveau joignable du lundi au vendredi, de 10 à 12 heures et de 13 à 15 heures. Si vous avez des questions juridiques liées à la situation actuelle, les juristes de nos sections vous aident volontiers. (Image: vectorfusionart/Adobe Stock)

Politique

Oui à «Santé2030»

Avec la stratégie de politique de la santé 2020–2030, le Conseil fédéral fixe les lignes directrices pour la décennie à venir. Nous estimons que le document est bon. Il adopte une perspective élargie qui prend aussi en compte des facteurs importants en dehors du système de santé traditionnel. Toutefois, il s’agit de garder l’œil sur le danger d’un accroissement (supplémentaire) de la bureaucratie et sur la qualité de la formation postgraduée. (Image: ra2 studio/Adobe Stock)

Conditions de travail

Coronavirus: il y a des limites

Dans les services des hôpitaux qui prennent en charge les patients atteints du COVID-19, les dispositions relatives au temps de travail et de repos ne s’appliquent plus à l’heure actuelle. En collaboration avec d’autres associations d’employés, nous exigeons du Conseil fédéral qu’il revienne sur cette décision, car la gestion efficace de la crise actuelle dépend de la protection du personnel de la santé. Vous en saurez plus en lisant notre communiqué de presse! (Image: wladimir1804/Adobe Stock)

Politique

Economies drastiques dans les hôpitaux?

Le Conseil fédéral prévoit des modifications dans la planification hospitalière et le calcul des tarifs. Celles-ci pourraient bouleverser le paysage hospitalier et coûter de nombreux emplois, entraînant des conséquences graves pour les conditions de travail et de formation postgraduée de nos membres. Notamment dans la crise actuelle du coronavirus, il convient de rappeler que le prétendu gain d’efficience peut très vite se transformer en coûteux effet boomerang. (Image: navee/Adobe Stock)

Conditions de travail

Coronavirus: Care Now!

Les professionnels de la santé sont actuellement très sollicités. Vous êtes formé et voulez aider? Alors inscrivez-vous sur la nouvelle plate-forme Care Now soutenue par l’asmac. Par ailleurs, un sondage relatif à la contrainte que représente la pandémie pour les professionnels de la santé est actuellement réalisé par l’hôpital universitaire de Zurich. Les résultats peuvent aussi nous servir. Nous nous réjouissons donc si vous y participez. (Image: Care Now)

Conditions de travail

Coronavirus: nous y travaillons

Chacun/e pour tous! Dans la crise du coronavirus, les médecins hospitaliers vivent au jour le jour le slogan de l’asmac pour la solidarité. Nous aussi, en tant qu’association, nous le vivons, car même nos membres les plus résistants ont besoin de soutien pour continuer de donner le meilleur d’eux-mêmes. Lisez comment nous nous engageons ensemble avec les autres pour leur protection. (Image: Maridav/Adobe Stock)

Conditions de travail

Coronavirus: chacun/e pour tous!

Nous espérons que les dernières décisions du Conseil fédéral auront permis de définitivement clarifier les choses: chacune et chacun doit participer à la lutte contre le coronavirus! Nous prions donc nos membres de rappeler aux personnes dans leur entourage non professionnel qu’elles doivent se conformer aux instructions des autorités, mot-clé #StayHome. Pour cela, nous lançons aussi un appel sur les réseaux sociaux et enverrons une newsletter spéciale le 17 mars. (Image: Robert Kneschke/Adobe Stock)

Conditions de travail

A propos du coronavirus

Nous remercions toutes celles et ceux qui contribuent à lutter contre le coronavirus pour leur investissement et leur abnégation! Il est important de faire preuve de solidarité dans cette situation extraordinaire et de mettre le bien commun au premier plan. Si, en tant que membre, vous avez des questions relevant du droit du travail quant à la situation actuelle, les juristes de nos sections vous renseignent volontiers. (Image: peterschreiber.media/Adobe Stock)

Politique

Une membre de l’asmac devient députée au Grand Conseil

Belinda Nazan Walpoth de la section asmac Berne rejoint le parlement cantonal. La cardiologue travaille à l’Hôpital de l’île de Berne et a bénéficié de notre soutien par un coaching politique pour les élections en mars 2018. Avec succès, car la médecin de 54 ans a fini à la deuxième place des viennent-ensuite. Elle remplace Lea Kusano du PS qui a démissionné. Au Grand Conseil, elle souhaite mettre l’accent sur les thèmes de la santé et de la migration. (Image: màd)

Politique

Le pilotage des admissions touche-t-il au but?

Bonnes nouvelles du Palais fédéral: le Conseil national se montre conciliant envers le Conseil des Etats pour ce qui concerne les dernières divergences en matière de pilotage des admissions. Il a décidé que les cantons ne doivent plus obligatoirement prononcer de gels des admissions. De plus, il renonce à lier le pilotage des admissions au projet relatif au financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires. La semaine prochaine, la Chambre haute se penchera à nouveau sur le dossier. (Image: bluedesign/Adobe Stock)

Médias/Publications

asmac goes Social Media

Depuis peu, nous sommes présents sur Facebook, LinkedIn et Instagram. Nous vous invitons à suivre nos activités aussi sur ces canaux, à vous mettre en réseau avec nous et à nous recommander! De plus, nous sommes ouverts à vos propositions de thèmes que nous pouvons préparer pour les médias sociaux – et donc pour vous! (Image: ra2 studio/Adobe Stock)

A propos de nous

L’asmac en tournée

Pendant l’année du jubilé, notre Comité directeur (CD) ne siège pas seulement à Berne. Un mois sur deux, la séance se déroule à l’extérieur pour que les représentant(e)s des sections locales puissent y participer à titre d’invité. Le premier voyage nous a conduits à Bienne et à d’intéressantes discussions avec les délégations du Jura, de Neuchâtel et de Berne. En avril, le CD se réunira à Coire. (Image: asmac)

Médias/Publications

Déjà du passé …?!

C’est à peine croyable, mais vrai: 2019 fait déjà partie de l’histoire. Pourtant, nous n’avons pas l’intention de clore ce chapitre aussi vite. Dans notre rapport annuel, nous passons encore une fois brièvement en revue les évènements et nous souvenons des nombreux moments forts, par exemple de nos succès obtenus pour les conditions de travail et le pilotage des admissions. Et nous donnons la parole à trois membres qui nous parlent de leur année asmac. (Image: fotogestoeber/Adobe Stock)

Politique

Victoire (partielle) de la raison

Après de vives critiques, aussi de notre part, les partis bourgeois font machine arrière au Parlement. La révision de la loi sur le travail prévoyant la possibilité d’une durée de travail hebdomadaire maximale de 67 heures est suspendue. En effet, la Commission de l’économie et des redevances (CER-E)  veut vérifier si les exceptions ne pourraient pas être réglées au niveau de l’ordonnance, et ce, uniquement pour les branches qui le souhaitent vraiment. Cela concernerait notamment les fiduciaires, les experts-comptables et le secteur de l’informatique. (Image: asmac)

Médias/Publications

Vos horaires de travail …

… et votre charge de travail nous tiennent à cœur! Si vous n’avez donc pas encore participé à notre sondage auprès des membres, nous nous réjouissons de recevoir vos réponses. L’enquête réalisée par l’Institut DemoSCOPE dure encore jusqu’au vendredi 20 février 2020. Elle nous apporte des informations et arguments pour poursuivre notre combat dans les hôpitaux et la politique en faveur de bonnes conditions de travail. Nous vous remercions de votre soutien! (Image: Mediaparts/Adobe Stock)

Médias/Publications

Avez-vous déjà …

… participé à notre sondage sur la situation de travail des membres de l’asmac? Non? Aucun souci, il vous reste encore un peu de temps pour le faire. Merci de nous consacrer quelques minutes pour vos réponses d’ici au 13 février 2020. Votre contribution est précieuse. Elle nous permet de défendre vos intérêts en tant qu’employé(e)s en nous fondant sur des données actuelles. Par ailleurs: votre participation vous qualifie automatiquement pour le tirage au sort de trois prix attractifs! (Image: Brian Jackson/Adobe Stock)

Formation médicale postgraduée

Nous le répétons constamment…

Un soutien pour notre campagne «Plus de médecine et moins de bureaucratie!»: les tâches administratives dans les hôpitaux continuent d’augmenter et représentent une contrainte croissante notamment pour les jeunes médecins, c’est ce que prouve une nouvelle étude de gfs.bern réalisée sur mandat de la FMH. Les conditions de travail sont cependant aussi précaires chez nos voisins allemands, comme en témoignent les chiffres actuels (en allemand). (Image: vsao)

Politique

Durée de travail: pas ainsi!

La prolongation de la durée de travail prévue par la Commission de l’économie du Conseil des Etats rencontre une forte résistance. Une audition devant la commission l’a une nouvelle fois confirmé de façon éclatante. La présidente de l’asmac Anja Zyska n’a pas seulement expliqué devant la commission, mais aussi dans le «Tages-Anzeiger» (en allemand) pourquoi notre association combat le projet – et s’oppose donc à l’association des hôpitaux H+. (Image: contrastwerkstatt/Adobe Stock)

Médias/Publications

Sondage auprès des membres 2020

Notre troisième sondage relatif à la situation de travail des membres de l’asmac commence aujourd’hui. Il dure un mois et se déroule en ligne. Comme en 2017 et 2014, il est réalisé par l’Institut DemoSCOPE et analysé de façon anonyme. L’objectif est d’obtenir des données scientifiquement fondées et indépendantes montrant également l’évolution par rapport aux deux études précédentes. Le catalogue thématique intègre un nouveau chapitre consacré à la discrimination. (Image: momius/Adobe Stock)

Conditions de travail

Le temps pour se changer est indemnisé

Le temps pour se changer compte-t-il comme temps de travail? La section asmac Berne a trouvé une solution à cette question avec les hôpitaux et cliniques cantonaux. Dès le 1er avril 2020, toutes les collaboratrices et collaborateurs toucheront un supplément mensuel de 50 francs (Insel Gruppe: 60 francs) pour un plein temps, à condition qu’ils doivent se changer sur ordre de l’employeur sur place avant le début du service et en dehors du temps de travail. (Image: pix4U/Adobe Stock)

A propos de nous

Des trésors dans votre grenier…?

Le moment tant attendu est arrivé: l’asmac fête cette année son 75e anniversaire! Si vous avez des informations – documents, photos ou témoignages anecdotiques – sur notre histoire, notamment celle des premières années, nous nous réjouissons de votre prise de contact (e-mail à ). Nous publierons volontiers vos documents sous une forme appropriée. Bonne fouille dans vos greniers et vos vieux cartons – et merci pour votre contribution!
(Image: PhotoEdit/Adobe Stock)

Formation médicale postgraduée

La campagne se poursuit

Jamais deux sans trois! C’est pourquoi nous lançons maintenant la troisième vague de notre campagne «Plus de médecine et moins de bureaucratie!» entamée en 2017. Nous épaulons deux cliniques sur leur parcours vers moins de bureaucratie, de la planification en passant par la réalisation jusqu’à la mesure de l’efficacité des mesures prises. (Image: asmac)

Politique

L’asmac s’engage pour le don d’organes

L’initiative «Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes» vise à ce que toute personne vivant en Suisse devienne une donneuse potentielle, à moins de s’y être opposée de son vivant. Le Conseil fédéral a lancé un contre-projet indirect. A notre avis, les deux variantes sont bonnes, à condition de veiller à certains points. (Image: Africa Studio/Adobe Stock)

Services et support

Envisager l’avenir avec MEDIfuture

Complet, et cela déjà plusieurs semaines à l’avance: la 13ème édition du congrès de carrière de l’asmac et de MEDISERVICE VSAO-ASMAC n’aurait pas pu s’annoncer sous de meilleurs auspices. Et la manifestation n’aurait pas pu mieux se dérouler: lors de MEDIfuture, les 349 participants ont assisté à un programme varié, les 42 exploitants de stands au Stade de Suisse à Berne ont connu l’affluence et dû répondre à d’innombrables questions. Tobias Kühne, étudiant en médecine de l’Université de Zurich, a gagné le concours: l’émolument pour son premier titre de spécialiste lui sera payé. (Image: asmac)

Politique

Vaccination contre la grippe (8.11.2019)

La Journée nationale de vaccination contre la grippe se déroule déjà pour la 16ème année consécutive. Elle est une initiative lancée par le Collège de médecine de premier recours (CMPR) et réalisée par l’Office fédéral de la santé publique (OSFP), la FMH et la Société suisse des pharmaciens (pharmaSuisse). L’asmac soutient l’action car elle est convaincue que ses membres et le personnel hospitalier doivent protéger les patientes et les patients contre une infection – que ce soit par la vaccination ou le masque. (Image: Africa Studio/Adobe Stock)

Formation médicale postgraduée

Savoir informer et conseiller

L’Alliance Compétences en Santé, dont la FMH est partenaire, a publié un nouveau guide pratique pour les professionnels de la santé. Il montre comment sensibiliser les gens au thème de la compétence en santé et comment les aider à s’orienter dans le système de soins. Le guide est structuré selon cinq axes thématiques. Il convient à la recherche ciblée d’une méthode adéquate tout comme à l’auto-formation. (Image: Alexander Raths/Adobe Stock)

A propos de nous

Nous adressons nos félicitations…

…à notre vice-président Angelo Barrile (PS/ZH) ainsi qu’à tous les autres membres du Conseil national et du Conseil des Etats réélus ou nouvellement élus dans un courrier envoyé aujourd’hui. La présidence de l’asmac y présente brièvement l’association, rend attentif à son jubilé des 75 ans en 2020 et annonce une nouvelle manifestation au Palais fédéral pour le printemps prochain. Pour les sièges au Conseil des Etats qui n’ont pas encore été attribués, la lettre sera envoyée après les deuxièmes tours en novembre. (Image: asmac)

Politique

Le front contre les horaires interminables tient bon

Demain jeudi au Palais fédéral, il sera une fois de plus la question de la protection des travailleurs. La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-E) discute à nouveau l’initiative parlementaire «Introduire un régime de flexibilité partielle dans la loi sur le travail et maintenir des modèles de temps de travail éprouvés». Derrière ce titre anodin se cache une attaque frontale contre les dispositions actuelles concernant la durée maximale de travail et du repos ainsi que les règles du jeu pour le travail du dimanche. Cela concernerait des centaines de milliers d’employés. Mais l’Alliance contre le stress et le travail gratis, à laquelle appartient l’asmac, poursuit sa résistance, s’il le faut par référendum. (Image: mybixo/Adobe Stock)

Médias/Publications

Visites : s’il vous plaît plus souvent et avec des contrôles suivis  

Le dernier sondage de l’ASMAC auprès de ses membres se penchait sur les visites. Est-ce que les inspections dans les cliniques améliorent-elles la formation? Et qu’est-ce qui est avant tout important lors de ces contrôles ? Les réponses dans le cadre du feedback-pool montrent les forces et les faiblesses, mais aussi le potentiel de développement. (Image: Oleksandr Delyk / Adobe Stock)

A propos de nous

Nouvelle responsable du département formation postgraduée et droit

Sarina Keller, 35 ans, reprendra début décembre 2019 la direction du département formation postgraduée et droit au secrétariat central de l’ASMAC. Actuellement, elle travaille comme avocate/juriste de l’association à la Société suisse des médecins-dentistes SSO. Auparavant, elle était responsable du service juridique et directrice suppléante de la Société des Vétérinaires Suisses (SVS).

Sarina Keller succède à Simone Burkhard Schneider qui, après plus de huit années d’activité couronnées de succès, a décidé de quitter l’ASMAC pour relever un nouveau défi professionnel. Vous en saurez plus à leur sujet en lisant le numéro de décembre du «Journal ASMAC». (Image: màd)

Politique

LASMAC soutient l’appel d’urgence pour le climat

Cet été s’est constituée l’Alliance des professionnels de la santé pour le climat suisse. Elle regroupe des personnes appartenant à différents groupes professionnels de la santé. L’Alliance veut informer et sensibiliser la population sur les risques pour la santé liés au réchauffement climatique. Dans un appel d’urgence à agir également soutenu par l’ASMAC, elle «exige que la crise climatique soit reconnue comme une grave menace pour la santé» et que des mesures soient prises. (Image: ps-ixel / Adobe Stock)

A propos de nous

BabelDr: premiers secours pour les urgences linguistiques

On se parle, mais on ne se comprend pas: une situation que l’on connaît bien aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) dans le contact avec les patients. En effet, une personne sur deux souffrant d’un problème médical est de langue étrangère, plus de 10% ne parlent pas du tout le français.

Mais le service des urgences des HUG et la Faculté de traduction et d’interprétation de l’Université de Genève ont trouvé la solution: BabelDr, un système informatique de traduction instantané qui existe déjà pour plusieurs langues dont le développement se poursuit. La co-direction du projet soutenu par la Fondation privée des HUG est assumée par Hervé Spechbach (photo), membre de l’ASMAC et jusqu’à fin 2018 membre de longue date du Comité directeur. (Image: màd)

Politique

Loi sur le travail: une mauvaise idée finit à la corbeille

Soudain, tout est allé très vite: le Conseil des Etats a enterré l’initiative parlementaire «Libérer le personnel dirigeant et les spécialistes de l’obligation de saisie du temps de travail» sans tambour ni trompette. La large opposition a enfin porté ses fruits. Par contre, le projet de prolonger la durée hebdomadaire maximale de travail et d’assouplir l’interdiction du travail dominical n’a pas encore été abandonné – encore un projet qui aurait des répercussions sur les membres de l’ASMAC. Si le Parlement devait maintenir ce dernier, l’association poursuivra son combat avec ses partenaires. (Image: Studio Africa / Adobe Stock)

Politique

Admission des médecins et congé paternité: la lutte se poursuit

Le Conseil national est maintenant aussi entré en matière sur les principales revendications de l’ASMAC concernant le pilotage des admissions. Celle-ci exige comme conditions trois ans d’activité dans un établissement de formation postgraduée dans la discipline demandée pour l’admission et place la barre plus haut pour les compétences linguistiques. De plus, la Chambre basse s’écarte de l’idée de restreindre le libre choix du médecin. Elle maintient cependant les limitations et gels contraignants des admissions par les cantons – contrairement au Conseil des Etats. Celui-ci se penchera à nouveau sur le projet durant la session d‘hiver à venir.

Durant la session d’automne en cours, le Conseil national a par ailleurs approuvé le contre-projet indirect à l’initiative populaire «Pour un congé paternité raisonnable – en faveur de toute la famille». Alors que l’initiative demande un congé payé de quatre semaines, la proposition alternative en prévoit deux. Après que la Chambre haute ait déjà précédemment approuvé le contre-projet indirect, les auteurs de l’initiative populaire soutenue par l’ASMAC doivent décider s’ils veulent la maintenir ou non. (Image: Brad Pict / Adobe Stock)

Politique

Santé psychique et stress

L’Alliance pour la santé en Suisse a élaboré quatre prises de position sur des facteurs déterminants de la santé. Elles abordent les thèmes suivants: sucre, alcool, tabac et cigarettes électroniques ainsi que santé psychique. L’ASMAC considère que les sujets choisis sont justes et importants. Elle souhaite cependant que la question du lien entre santé psychique et charge de travail – l’un de ses sujets phares – soit davantage approfondie. (Image: Tiko / Adobe Stock)

Politique

Attaque contre la loi sur le travail: le vent est-il en train de tourner?

Surprenante volte-face de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-E): elle propose de classer l’initiative parlementaire «Libérer le personnel dirigeant et les spécialistes de l’obligation de saisie du temps de travail» de l’ancienne Conseillère aux Etats Karin Keller-Sutter. Ainsi, une des deux initiatives visant à assouplir la protection des travailleurs, également vivement combattue par l’ASMAC, serait classée. La commission souhaite par contre poursuivre ses travaux sur la deuxième initiative issue de la plume du Conseiller aux Etats Konrad Graber, prévoyant d’introduire pour certaines catégories de travailleurs une annualisation du temps de travail. (Image: DFJP)

Services et support

MEDIfuture: le voile est enfin levé!

Vous en avez fini d’attendre: le programme du prochain congrès de carrière MEDIfuture est disponible en ligne dès maintenant. Il se déroulera le 2 novembre 2019 à nouveau au Stade de Suisse à Berne. Des exposés et présentations passionnants consacrés à la planification et aux opportunités de carrière sont inscrits à l’agenda, tout comme un débat sur la durée maximale de travail ainsi que des informations sur la politique de la santé. Celles et ceux qui veulent trouver une place doivent s’inscrire sans attendre: l’année dernière, un record a été établi avec plus de 400 participant(e)s. (Image: ASMAC)

Politique

Pilotage des admissions: victoire pour lASMAC – mais…

Les choses bougent dans le dossier du pilotage des admissions: la Commission de la santé du Conseil national (CSSS-N) recommande à la Chambre basse d’entrer en matière sur les deux revendications essentielles de l’ASMAC. Celle-ci exige comme conditions trois ans d’activité dans un établissement de formation postgraduée dans la discipline demandée pour l’admission et place la barre plus haut pour les compétences linguistiques.

Il se pourrait donc que le Conseil national s’aligne sur la position du Conseil des Etats sur ces deux points. De plus, la CSSS-N s’écarte de l’idée de restreindre le libre choix du médecin. Elle maintient cependant les limitations et gels des admissions contraignants par les cantons.

Médias/Publications

Les visites à l’épreuve

Les visites améliorent-elles la formation postgraduée dans les cliniques? Et qu’est ce qui est important lors d’une telle inspection? L’ASMAC aimerait savoir cela et bien plus encore. Par conséquent, à compter d’aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois de septembre, une nouvelle enquête sera menée auprès des membres du Feedback-Pool. Plus d’informations sur les résultats plus tard – évidemment à nouveau ici! (Image: Oleksandr Delyk / Adobe Stock)

Politique

Il appartient maintenant au Conseil national de trancher

Ces jours-ci, l’ASMAC informe tous les membres du Conseil national de sa position concernant le futur pilotage des admissions au moyen d’une carte thématique (cf. illustration). Motif: La procédure d’élimination des divergences avec le Conseil des Etats sera à l’ordre du jour de la session d’automne (à partir du 9 septembre 2019). Contrairement à la Chambre basse, celui-ci a tenu compte des arguments de l’ASMAC.

Politique

Initiative sur les soins infirmiers: le contre-projet est bon sur le principe

L’initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts (initiative sur les soins infirmiers)» est en instance de traitement au Parlement. Maintenant, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national a élaboré un contre-projet indirect. L’ASMAC estime celle-ci positivement dans l’ensemble, tout comme l’initiative, mais elle estime que des corrections et des compléments sont nécessaires. Le cœur de la problématique est le suivant: à l’hôpital, les responsabilités entre le corps des médecins et celui du personnel soignant doivent rester clairement réglées et différenciées. (Image: Jacob Lund / Adobe Stock)

A propos de nous

Du linge sale pour la bonne cause

Avez-vous déjà entendu parler du «schauinsland Muddy Angel Run»? D’après les organisateurs, c’est la manifestation n° 1 en Europe dans la catégorie course dans la boue (Mud Run) féminine. Sur cinq kilomètres, les participantes doivent surmonter en équipe des obstacles amusants et pleins de boue. Mais le tout a aussi un côté sérieux: une partie des recettes sont reversées à des organisations qui s’engagent contre le cancer du sein. Jusqu’ici, plus de 400’000 Euros ont déjà pu être récoltés. Ainsi, une équipe du secrétariat central de l’ASMAC s’est engagée pour la bonne cause en participant à la récente course à Mannheim en Allemagne.

Formation médicale postgraduée

Une réglementation qui laisse sans voix

Les médecins suisses qui veulent travailler dans une autre région linguistique de Suisse se trouvent face à un obstacle inattendu: depuis début 2018, ils doivent présenter un diplôme de langue supplémentaire – même s’ils ont obtenu leur maturité. Suite à la décision du Conseil fédéral qui laisse sans voix un court instant, la résistance contre la nouvelle réglementation s’organise. L’ASMAC aussi plaide en faveur d’une solution applicable dans la pratique. (Image: Stefan Gräf / Adobe Stock)

Médias/Publications

Formation postgraduée: tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ou plutôt en difficulté?

La durée de la formation postgraduée est-elle trop courte, appropriée ou trop longue? Qu’est-ce qui est judicieusement réglé – et qu’est ce qui pourrait être amélioré? Les membres du Feedback-Pool ont répondu à ces interrogations et à d’autres questions intéressantes. Il s’est avéré que l’année dans dans une autre spécialisation jouit d’un statut élevé et que les avis sur les évaluations en milieu de travail divergent. (Image: WavebreakmediaMicro / Adobe Stock)

Conditions de travail

Pour de meilleures conditions de travail: le CHUV reçoit la Rose d’hôpital ASMAC

La Rose d’hôpital 2018 est décernée au Service de médecine interne du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Celui-ci a mis en œuvre des améliorations pour que les jeunes médecins puissent davantage se concentrer sur leurs tâches essentielles – tout à fait dans l’esprit de la campagne de l’ASMAC «Plus de médecine et moins de bureaucratie!». La remise du prix s’est déroulée hier soir à Lausanne. (Image: CHUV-SAM)

Conditions de travail

Un signal clair pour la cause des femmes

Egalité de traitement et égalité des chances: pour les femmes médecins aussi, elles ne sont toujours pas évidentes. C’est pourquoi l’ASMAC soutient les revendications de la grève des femmes du 14 juin 2019 avec son propre badge. Celui-ci est distribué dans les cliniques et les hôpitaux. Plusieurs sections rendent par ailleurs attentif aux problèmes et revendications par leurs propres actions.

Conditions de travail

Saisie du temps de travail: les juges font acte d’autorité

La Cour européenne de justice a décidé: les Etats de l’UE doivent obliger les employeurs à saisir avec exactitude chaque heure de travail effectuée par leurs collaborateurs. Jusqu’ici, les entreprises n’étaient tenues que de documenter les heures supplémentaires, c’est-à-dire chaque heure dépassant la limite des huit heures. Désormais, tout le temps de travail effectué par les employés doit être saisi par écrit. Une modification qui ne devrait pas manquer de faire son effet sur la révision de la loi sur le travail en cours en Suisse… (Image: yavdat / Fotolia)

Politique

Pilotage des admissions: l’ASMAC est entendue

Le Conseil des Etats va prochainement se pencher sur le dossier du pilotage des admissions. La Commission de la santé (CSSS-E) chargée de l’examen préalable a maintenant posé les jalons. Elle place la barre plus haut pour les compétences linguistiques et renonce à obliger les cantons à limiter le nombre de médecins. Par ailleurs, la commission ne veut pas que les cantons soient tenus de geler les admissions et elle refuse une restriction du libre choix du médecin. L’ASMAC se réjouit de ces décisions préliminaires, car elles correspondent non seulement à son argumentaire, mais aussi aux besoins des patients et des cantons. Si le Conseil des Etats les approuve et le Conseil national reprend les décisions, une prise en charge médicale répondant aux besoins et couvrant l’ensemble du territoire sera, grâce à des solutions flexibles, également assurée à l’avenir. (Image: kamasigns / Fotolia)

Conditions de travail

Les défis de la planification des services

Philipp Rahm, co-président de la section Argovie, conseille, pour le compte de l’ASMAC, des cliniques et des hôpitaux sur l’ensemble du territoire national dans le domaine de la planification des services. Dans «Swiss Knife», le magazine des membres de la Société Suisse de Chirurgie (SSC), il explique à quoi il faut être attentif lors de la planification des services. On y apprend par exemple ce que signifie le principe des cinq jours et à quoi il faut veiller pour ce qui concerne la question de la couverture. (Image: ra2 Studio / Adobe Stock)

Politique

Loi sur le travail: la commission recule – un peu…

Et soudain, on peut faire un peu autrement. Le démantèlement de la protection des travailleurs pour ce qui concerne la durée maximale de travail et du repos ainsi que la saisie du temps de travail s’avère plus modéré que prévu. De plus, la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-E) a décidé d’ajourner les débats jusqu’en octobre 2019 et d’auditionner les partenaires sociaux. Ces décisions vont dans la bonne direction, mais ne sont pas ce que l’ASMAC et une large alliance de partenaires exigent: l’abandon pur et simple du projet. (Image: Le Parlement Suisse)

Adhésion

Près de 1000 nouveaux membres

La deuxième partie du rapport annuel de l’ASMAC 2018 est en ligne. Il présente l’évolution réjouissante de l’effectif des membres et certains chiffres surprenants, comme par exemple la répartition selon les fonctions professionnelles. Les comptes annuels aussi sont une source de satisfaction. Et il montre à quel point l’année a été riche en évènements.

Profession médicale/Famille

ReMed: malheureusement plus demandé que jamais

Auprès du réseau de soutien ReMed, les demandes des médecins en situations de crises a atteint un chiffre record l’année dernière. La surcharge au travail, le burn-out et les dépressions étaient les raisons les plus fréquentes lors de la prise de contact. Surtout les femmes médecins ont demandé des conseils auprès de la hotline. L’ASMAC entretient un contact régulier avec ReMed et s’engage pour une meilleure compatibilité entre profession de médecin et vie de famille/vie privée. Dans le journal suisse alémanique «SonntagsZeitung», elle parle des conditions de travail souvent précaires de ses membres. (Image: ReMed)

Services et support

Reviewed devient le numéro 1

750 postes vacants: cela fait de Reviewed le plus grand portail de l’emploi pour les médecins en Suisse. En effet, la plate-forme développée en collaboration avec l’ASMAC vous montre désormais la quasi-totalité des annonces publiées. Elles peuvent être filtrées selon la discipline, le taux d’occupation et l’échelon hiérarchique. (Image: Reviewed)

Formation médicale postgraduée

Trop de bureaucratie? L’Insel et le LUKS montrent la voie

Que ce soit le logiciel informatique ou un nouveau département – les deux peuvent remédier à trop de bureaucratie. Le système «ecare» du centre des urgences de l’Hôpital de l’Île (Insel) et le département de gestion des rapports et demandes de l’Hôpital cantonal de Lucerne (LUKS) montrent comment cela fonctionne. (Image: vchalup / Adobe Stock)

Conditions de travail

Femmes* en grève: l’ASMAC annonce la couleur (violet)

Le 14 juin se déroulera la troisième grève féministe en Suisse – une nouvelle fois sous le signe de la couleur violet. Pour les femmes médecins aussi, l’égalité en général et l’égalité des chances ne sont toujours pas une évidence. L’ASMAC soutient donc les actions de protestation et produira un signe distinctif pour la journée de la grève (autocollant ou badge). (Image: www.14juin.ch)

Formation médicale postgraduée

Les femmes médecins dans limpasse professionnelle

Un article de Nora Bienz, présidente de l’ASMAC Berne, est paru dans le «Bulletin des médecins suisses» (BMS). Sujet: Pourquoi il y a plus de femmes médecins dans la médecine de famille que dans les disciplines chirurgicales? Et pourquoi sont-elles absentes des fonctions dirigeantes? L’article répond non seulement à ces questions, mais montre aussi ce qui doit changer pour que les femmes aient de meilleures opportunités de carrière en médecine.

Formation médicale postgraduée

Les étudiants copistes déchargent les médecins-assistant(e)s

De bons exemples qui montrent qu’il est possible de changer les choses? La campagne de l’ASMAC «Plus de médecine et moins de bureaucratie!» en compte toujours plus. Dernier cas en date: un projet-pilote à l’Hôpital des bourgeois de Soleure. Au service des urgences chirurgicales, les «Medical Scribes» libèrent les jeunes médecins des tâches de documentation. (Image: Bojan / Adobe Stock)

Politique

La santé devrait être abordable

Le PS a lancé depuis peu la récolte de signatures pour son initiative d’allègement des primes. Son objectif: aucun ménage en Suisse ne doit dépenser plus de 10% du revenu pour les primes d’assurance-maladie. Pour y parvenir, l’initiative veut réviser la réduction individuelle des primes. L’ASMAC salue l’initiative populaire. Il en va de même pour le référendum lancé par le PS contre l’augmentation régulière des franchises de l’assurance maladie. Le Conseil national et le Conseil des États ont clairement approuvé le projet correspondant. (Image: L’initiative d’allègement des primes / PS Suisse)

Médias/Publications

www.asmac2018.ch

Plus tôt, plus bref, plus beau: voilà les qualificatifs principaux du nouveau rapport annuel de l’ASMAC. Plus tôt parce que la partie principale paraît déjà maintenant. Plus bref afin de pouvoir approfondir à sa guise les thèmes via les liens. Et plus beau parce que les contenus sont désormais présentés sur un site web moderne. La deuxième partie avec tous les chiffres clés importants suivra à la fin avril.

Formation médicale postgraduée

Des experts cliniques pour «Plus de médecine et moins de bureaucratie!»

L’hôpital Tiefenau à Berne apporte aussi sa contribution à la campagne de l’ASMAC «Plus de médecine et moins de bureaucratie!». Sa solution: des experts cliniques qui déchargent les médecins-assistant(e)s de tâches routinières telles que l’inscription des patients. (Image: rogerphoto / Adobe Stock)

Politique

Protection des travailleurs: commission toujours sur la voie de collision

La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-E) ne se laisse pas impressionner. Même si la réduction prévue de la protection des travailleurs dans le domaine de la durée maximale de travail et du repos et au sujet de la saisie du temps de travail a été critiqué pendant la procédure de consultation, la commission poursuit sa voie de collision. L’ASMAC, elle-aussi reste fidèle à sa ligne et souligne de nouveau son opinion négative publiquement. (Image: Elnur / Adobe Stock)

Médias/Publications

Coûts de la formation postgraduée: au bon vouloir

Devenir médecin signifie entamer une formation postgraduée longue et onéreuse. Mais qui paie, et combien? Pour s’en enquérir auprès de ses membres, l’ASMAC a lancé un sondage « Feedback-Pool ». Le résultat est pour le moins dépitant: la pratique des hôpitaux manque d’unité et de transparence. (Image: bluedesign / Adobe Stock)

Formation médicale postgraduée

«Plus de médecine et moins de bureaucratie!»: plus de temps pour les patients grâce à sublimd

La saisie correcte des antécédents médicaux est essentielle pour le traitement des patients. En misant sur une solution intelligente, on peut gagner un temps précieux – c’est précisément ce que veut la campagne de l’ASMAC «Plus de médecine et moins de bureaucratie!». Le service des urgences de l’Hôpital cantonal des Grisons a trouvé une telle solution. Son nom: sublimd. (Image: Hôpital cantonal des Grisons)

Politique

«Le congé paternité maintenant!» – et cela pendant quatre semaines

Certains veulent quatre semaines et d’autres seulement deux. Pour l’ASMAC, le congé paternité doit durer au moins un mois. Elle maintient donc son soutien à l’initiative populaire «Le congé paternité maintenant!». Elle considère insuffisante et anachronique la contre-proposition avec un modèle prévoyant deux semaines. (Image: Melissa Schalke / Adobe Stocke)

Politique

Professions de la santé: des compétences claires sont à l’avantage de tous

Qui fait quoi au chevet des malades? Cette question est essentielle pour la bonne collaboration des professions représentées à l’hôpital et par conséquent pour le bien-être des patients. L’ASMAC a clairement pris position dans ce sens dans la consultation relative à la révision de l’ordonnance relative aux compétences. Notamment en ce qui concerne les examens cliniques et l’anamnèse. (Image: Robert Kneschke / Adobe Stock)

Profession médicale/Famille

Discrimination sur le lieu de travail: que fait l’ASMAC?

Une médecin hospitalier au bénéfice d’un contrat à durée déterminée employée à Zurich n’a pas obtenu de congé maternité. La section locale de l’ASMAC s’est battue pour elle – avec succès: tant le bureau de l’égalité de la ville de Zurich que celui du canton ont estimé qu’il s’agissait d’un cas de discrimination des femmes médecins enceintes. L’ASMAC Zurich exige maintenant que la pratique et les règlements soient, dans tout le canton, mis en conformité avec les dispositions de la loi sur l’égalité entre femmes et hommes. Et l’association faîtière s’exprime également sur le sujet à la radio. (Image: cameravit / Adobe Stock)

Vos offres d’emploi sur

Nous sommes là pour vous!

A l’écoute
des jeunes

Votre requête nous tient à cœur. Contactez-nous. Après réception de votre message, nous vous répondrons au plus vite.